Éphémère et sa petite chose cachée


Pour présenter notre superbe produits, les boules de geisha de chez Dorcel, quoi de mieux que de vous raconter l’histoire de notre cliente qui les a utilisés au cours d’une soirée pas comme les autres ;) 
Pour ceux qui ne me connaisse pas je me fais appeler Éphémère, ayant été invité a une soirée pour mon travail dans un très bel endroit, pour les fêtes de fin d’année, tenue de soirée était de vigueur.
Je me suis revêtue d’une très belle robe longue noire, fendue sur le côté et avec un décolleté des plus vertigineux, Mr en costume et nœud papillon.
Nous avions déjà l'esprit très joueur avant même de partir au diner, tout était réunis pour oser un petit jeu des plus prometteurs, surtout difficile de garder son sang froid … Et quel jeu, il consistait à porter ses boules de geisha tout au long de la soirée, ce que je ne refusai aucunement tellement l’idée était intéressante, d’autant plus dans un endroit qui ne s’y prête pas forcément.
Le VTC arrive enfin, nous montons dedans et prenions la route, monsieur, commença à mettre sa main sur ma cuisse par l’ouverture de ma robe fendue, histoire de garder cette atmosphère des plus plaisante. Un petit sourire a mon cher et tendre et un coup d'œil rapide au rétroviseur de notre conducteur, pour vérifier, qu’il ne regarde pas, m'a permis d’écarter un peu plus les cuisses, mais à mon grand désarroi, la destination était déjà là. Du coup ni une, ni deux, nous sortons de la voiture, devant ce sublime endroit, rentrons dans la salle de réception et nous fument subjugué par la splendeur des lieux, mais pas que … 
Soirée de boulot oblige, j'accueille mes client et partenaires présents, et mon ami déploie tout son charme pour discuter avec eux. Difficile de garder la tête aux discussions, avec ces deux splendeurs entre mes cuisses, qui font monter la pression au fur et à mesure des choses. J'arrive à gérer jusqu’au moment fatidique des danses, les boules déjà bien chaude et moi bien échauffer, un de mes clients m’invite à danser …. Un Tango ! Le Tango fut presque de trop, tellement ces bijoux faisait leur effet, avec le regard insistant de mon partenaire, et de son petit sourire coquin.
À peine la danse finie, je n’en pouvais plus, je pris mon ami par la main et lui ordonna de rentrer à la maison, ce qu’il fit avec le plus grand plaisir. Nous  reprenons donc un VTC pour rentrer, avec des baisers de plus en plus enflammé, heureusement que la route n’était pas très longue, mais encore trop longue pour moi, car à peine arrivé dans les escaliers qui montent à mon appartement, que le premier round à déjà eu lieu …
Et vous, que pensez-vous de passer une soirée comme cela ? 

Laissez un commentaire