Céline, mariée, maman et libertine


Il était une fois, Céline, 38 ans, mariée depuis 4 ans et mère de 5 enfants, vivant en Bretagne, libertine et exhibitionniste malgré tout.

 

Ancienne vendeuse à domicile de produits coquins et lingerie, puis infirmière et maintenant en formation de naturopathe, j'ouvre mon jardin secret.

Je vais vous confiez, que même en étant maman aimante et comblée, on peut avoir un visage caché, sans pour autant être une mauvaise personne. Étant libertine depuis 4 ans, initié par mon mari, mais ne regrettant pas d’y être rentré, même si les débuts ont été difficiles, dû à mon rapport avec mon corps compliqué, l’assumer n’était pas évident, en plus de ma timidité naturelle. Mon mari a su me rassurer, étant libertin de base, il m'a demandé si je voulais essayer, mais sans me forcer, ni m’obliger à faire quoi que ce soit. Dès le premier contact avec les libertins, je me suis retrouvé surprise par l’accueil très chaleureux du patron, ce qui m’a mise en confiance pour jeter un œil sur ce qui se faisait, mais sans pour autant franchir le pas. Tout cela m'a énormément plu, et maintenant je ne m’en passe plus, bien au contraire, j'adhère complètement à l’état d’esprit de ce milieu, où le maitre mot est le respect et l’ouverture d’esprit. Comment se passer de ce merveilleux univers, de compréhension et de tolérance, qu’offre ce milieu. C’est un très bon moyen de reprendre confiance en soi, et aussi en l’être humain, car, contrairement au club classique, aucun geste déplacé, ni aucun regard insistant ne se fait ressentir, et même si c’est le cas, il n’y a juste à dire non, pour que la personne retourne à sa place.

J'ai aussi un petit côté exhib, qui est un caractère de ce milieu, que ce soit chez moi, dehors, parking, plage, …, mais toujours dans la plus grande considération des autres, mais qui me permet de mieux accepter mon corps, car j'en avais honte suite à de multiple cicatrice d’opération, de mes accouchements, accident et tumeur bégnine au sein. De base très pudique, même aller à la plage était un calvaire, tout ça m'a permis de dépasser mes limites et j’en suis que plus fier aujourd’hui.

Étant 100 % bi, mon mari 100 % hétéro, nous adorons partir à la « chasse », que ce soit en club, au « BILITIS » ou au « Club 22 » mais aussi sur des sites spécialisés tel que « SEXENBRETAGNE », pour trouver de nouveau complice de jeu. D’ailleurs, grâce à ça, nous avons fait de superbe rencontre, avec des personnes très attentive et convivial, avec qui nous restons en contact régulier, et faisons souvent des sorties en club ensemble.

 

Comme beaucoup de femme, si ce n’est toute, je suis une fan de lingerie, 3 tiroirs plein à craquer, car quand quelque chose me plait, je sais me faire plaisirs, et mon partenaire n’en est que plus content, de découvrir ses derniers achats. J'aime bien également accorder mes dessous en rapport à ce que je porte, mais aussi en fonction du moment de la journée, si c’est pour travailler, mieux vaut du confortable et discret, mais à l’inverse, pour une soirée en amoureux ou club, le grand jeu est de sorti, très sexy et glamour.

Je regrette que peu de boutique essaye de pratiquer de petits prix, pour aller à toutes les bourses, mais reconnait, que quand l’envie y est, le craquage est assuré.

 

Le conseil que je peux donner à toutes les femmes, c’est de savoir s’amuser, entre autre en pratiquant des jeux de rôle avec son conjoint et aimer son corps, grâce en partie, aux exhib, il ne faut pas avoir honte d’utiliser des accessoire et jouet, bien au contraire, cela permet de pimenter et aider la libido du couple, j'en suis même la preuve vivante, dans ses placards, on peut retrouver des sextoys, menottes, masques, produits de massage, …, la liste est trop longue pour pouvoir tous les cités, mais ils ne restent pas enfermés dans leur rangement très longtemps, car utilisé au minimum 3 à 4 fois par semaine.

Grâce à ces accessoires, la libido de notre couple a augmenté de façon exponentielle, et nous a permis aussi d’explorer d’autres choses et donner un coup de fouet à notre vie sexuelle.

 

Pour finir, je vous confie, que le monde libertin est vraiment à découvrir, j'invite mes amies à venir avec nous en club, juste pour voir, et la plupart du temps elles reviennent très régulièrement, tellement ça leur a plu.

L’esprit qui se dégage de cet univers, fermés et avec ses codes, respect, convivialité, … et avoue, que si cet esprit n’existait pas je n’en ferais pas partie, car pour elle, c’est seulement dans le libertinage, que le mot RESPECT est réellement de mise.

 

 

 

 


Laissez un commentaire